LES PANTALONS

Une attitude : naturelle. Une silhouette : d’un seul trait. Les lignes : « straight to the point ». Epicentre du vestiaire BARBARA BUI, le pantalon dicte l’allure, définit une gestuelle. Depuis l’origine, le traditionnel pantalon de garçon de café, baptisé le « GDC », est revisité, détourné, rendu plus sensuel. Il incarne le mélange des genres cher à la créatrice, il est féminin et masculin à la fois, comme la dégaine BARBARA BUI. « Dans un premier temps, mes croquis ne parlent pas de vêtement mais de l’attitude que j’ai en tête. » Intemporel mais certainement pas classique.

Page